Gestion du Stress

La gestion du stress

 

 

psychologue gestion du stress

 

La gestion du stress est une expression qui semble banale et galvaudée tant elle est répandue. Pourtant les techniques de gestion du stress sont très importantes.

 

Le stress en quelques mots

 

Le stress est la conséquence d’éléments extérieurs et/ou intérieurs qui vont exercer une pression psychologique et biologique sur l’individu. Comme le cholestérol, il peut être divisé en deux catégories, le bon et le mauvais. Le bon stress ou stress adapté est celui auquel on fait face. Le mauvais stress ou stress dépassé est le stress que l’on ne gère plus, celui qui dépasse nos ressources.

 

Sur le plan psychopathologique, la gestion du stress est centrale. Les maladies, les troubles mentaux sont des phénomènes plurifactoriels, c’est-à-dire qu’ils apparaissent sous l’influence de facteurs très différents les uns des autres. Un exemple, les troubles bipolaires ont une composante héréditaire, mais bien souvent, l’hérédité ne suffit pas à faire apparaître le trouble. Pour que la maladie apparaisse, il faut que le niveau de stress chez l’individu soit élevé, qu’il soit en état de stress dépassé. La rencontre momentanée, plus ou moins longue de cet état de stress dépassé et de cette hérédité peut alors déclencher la maladie. Un autre individu ayant tout autant de stress à affronter, mais sans vulnérabilité héréditaire ne fera lui aucune maladie. Et un troisième individu présentant des prédispositions biologiques à une maladie mentale, mais qui n’est pas soumis à des facteurs de stress dépassé ne déclenchera lui non plus aucune maladie… La nature nous a crée très inégaux.

 

Nous ne sommes pas tous égaux devant la maladie et l’environnement joue une part importante en étant l’allié ou au contraire un adversaire, un facteur de stress supplémentaire.

 

Il est donc central de connaître le b.a.-ba de la gestion du stress afin de mettre toutes les chances de son côté lorsque c’est nécessaire.

 

Les manifestations liées aux stress sont assez différentes d’un individu à l’autre, mais retenons en quelques-unes : anxiété, angoisse, idées négatives, douleurs musculaires, boule oesophagienne, striction laryngée, infection bactérienne, insomnie, trouble du comportement alimentaire, agressivité, apparition de maladie physique ou mentale…

 

Quelques tests de référence afin de mesurer l’état de stress dans lequel nous sommes

 

Test de Holmes et Rahe

Test MSP (Mesure de Stress Psychologique à 9, 25, 49 ou 53 questions)

 

 

 

psychologue burn out

 

 

Un modèle de gestion du stress, celui des thérapies comportementales et cognitives :

 

Les modérateurs de stress

 

Il s’agit ici d’entretenir des habitudes de vie qui renforcent notre résistance au stress. En d’autres termes, c’est avoir une bonne hygiène de vie, une bonne alimentation, un bon niveau de dépense physique, un bon sommeil, des périodes régulières où l’on peut exprimer sa créativité, la pratique de technique de relaxation, de méditation, de yoga… un bon équilibre repos/plaisir et du soutien social c’est-à-dire suffisamment de temps passé avec les gens que l’on aime.

 

Savoir gérer son temps

 

Il s’agit ici de défendre sa vie personnelle autant que ses impératifs professionnels, faire attention à ne pas trop procrastiner c’est-à-dire remettre au lendemain ce que l’on peut faire le jour même. La procrastination va entrainer du stress en forçant la personne à penser régulièrement à ce qu’elle n’a pas encore fait et qu’elle doit faire. C’est un peu comme le caillou dans la chaussure, il est difficile de l’ignorer et l’on va fabriquer un nouveau facteur de stress en pensant régulièrement à cette chose à faire… Généralement les gens proscratinent pour des raisons liées au perfectionnisme, au refus de la contrainte ou au plaisir.

 

 

psychologue TCC gestion du stress

 

 

Savoir lutter contre les fausses obligations

 

Ici, beaucoup de schémas liés au perfectionnisme sont en jeu. Ces schémas perfectionnistes se manifestent par des idées comme “je dois être parfait, je dois satisfaire toutes les attentes des clients même celles qu’ils n’expriment pas déjà… Il faut ceci, je dois cela, les autres doivent être comme je l’aimerais, le monde doit être comme j’aimerais qu’il soit…”

 

Soyons réaliste, il faut bien certaines choses et nous en devons d’autres, mais il s’agit d’être prudent, de traquer ses fausses obligations et celles dans lesquelles les autres tentent de nous placer. Évitez de vous faire du mal tout seul, les autres le feront pour vous…

 

Faire du travail cognitif

 

Être critique avec soi même, nos pires scénarios catastrophes, ceux qui nous stressent sont-ils réalistes ? Se sont ils déjà produits ? Il s’agit ici de s’exposer à ces pensées désagréables afin de les endiguer et de ne pas les fuir. Il s’agit de lutter contre nos peurs irrationnelles en les affrontant.

 

Travailler son assertivité

 

L’assertivité est le terme qui synthétise l’affirmation de soi, la confiance en soi et l’estime de soi. Il est connu et démontré par différentes études (1) qu’un mauvais niveau d’assertivité est lié à la solitude subie, la dépression et l’anxiété sociale.

 

 

psychologue stress professionnel

 

Pour conclure

 

Savoir gérer son stress permet de ne pas alourdir les conséquences du stress auquel immanquablement nous devons faire face. Les personnes présentant une zone de vulnérabilité en ayant hérité d’éléments qui les prédisposent à une ou des maladies doivent être tout particulièrement vigilantes à bien gérer leur stress. Et c’est tout un chacun qui peut utiliser ces techniques afin de renforcer et augmenter progressivement sa tolérance au stress. Cette tolérance est comme un muscle, plus on l’entraine plus elle se renforce et plus elle nous protège.

 

Comment vais-je vous aider ?

 

Nous allons identifier vos facteurs de stress puis nous observerons comment ils retentissent sur vous. Avez-vous des douleurs dans le corps, des idées pénibles, désagréables, êtes-vous agité, replié ? Avez-vous des symptômes psychologiques comme de l’anxiété, de la dépression ? Progressivement, nous mettrons en place dans votre vie quotidienne les outils présentés plus haut. Le retentissement positif se fera tant au niveau de votre corps que de votre esprit…

 

 

 

 

 

(1) Psychological Medecine, 2002 Nov;32(8):1425-34, The nature and timing of seasonal affective symptoms and the influence of self-esteem and social support: a longitudinal prospective study, McCarthy E1, Tarrier N, Gregg L.

 

 

 

 

 

Une excellente application de cohérence cardiaque pour quelques euros seulement… Ainsi, vous pourrez être aussi efficace qu’un pilote de chasse !

 

 

Bibliographie

 

 

couverture du livre David O'Hare

La cohérence cardiaque fait partie des outils de bases afin de renforcer ses ressources anti stress, ce livre présente la méthode.

 

 

 

 

couverture du livre Guérir David Servan-Schreiber

Ce livre fait partie des livres qu’il faut avoir lu…

 

 

 

couverture du livre Dominique Servant

Un ouvrage qui propose une approche TCC de la gestion du stress et de certaines de ses conséquences comme l’angoisse et l’anxiété.

Catégorie
Thérapie